Les roues tournent
7 Août 2018 à 23h06 - 98

Tuner son taxi : c'est possible ?

De nos jours, chacun cherche à se démarquer du commun. Que ce soit dans notre façon de faire, de nous habiller, d’équiper notre domicile ou notre lieu de travail. Heureusement, la personnalisation de nos biens est toujours possible. Le tuning est devenu une pratique courante surtout chez les adeptes d’automobiles. Le tuning donne à votre voiture une allure unique et l’adapte à vos habitudes et convenances. Une voiture sur mesure c’est désormais possible avec le tuning. Peut-on tuner son taxi? Une question qui peut souvent revenir. Evidemment que si ! La question qui se pose est plutôt, jusqu’où vous pourriez aller dans ce tuning? Etant une voiture à vocation commerciale, votre taxi devra subir un tuning modèré voire à la limite du possible pour plaire à tous vos clients en leur donnant un maximum de confort. Un taxi personnalisé vous décalerait des autres et vous épargerait des journées ennuyeuses au volant.

Vous devez savoir que tuner votre taxi devra passer par trois incontournables étapes : l’intérieur, la carosserie et la motorisation. Vous pouvez personnaliser votre intérieur à votre convenance, changer le volant, réadapter le pommeau de vitesse et le levier de frein à main, modifier les pédales, les fonds de compteur et les loquets de porte, installer une sonorisation haut de gamme ou encore modifier les sièges et les tapis.

La partie extérieure aussi peut subir des modifications tout en gardant les signaux indiquant qu’il s’agit bien d’un Taxi conventionné et non d’une voiture privée. Pensez à personnaliser les rétroviseurs et les optiques, les calandres, les pare-chocs, les pneus et les jantes.

Enfin, la partie moins visible mais qui a toute son importance, la motorisation. Elle permet à votre voiture d’être performante. Procédez à la reprogrammation de votre boîtier électronique pour augmenter le nombre de chevaux et de couple. Remplacez le pot d’échappement, le filtre à air et les suspensions.

Cependant, en apportant ces modifications, vous ne devrez en aucun cas déroger à la règle qui stipule que « le client est roi ».